Chronique de lecture de The vanishing girl de Laura Thalassa


  • Auteur : Laura Thalassa
  • Poche: 342 pages
  • Editeur : Amazon Crossing 
  • Date de parution: 21 mars 2017
      • Prix : 9,9 euros
Résumé :
Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !


Mon avis :


➳Ce qui m’a de suite interpellée, hormis cette magnifique photographie qui illustre le livre, c'est cette 4ème de couv’, digne des meilleurs pitchs de blockbuster.
Car oui, de suite je me suis plongée dans ce livre comme si c'était une série TV.
Et autre détail qui m’a interpellée : la dédicace de l’auteur en début d’ouvrage :
« Pour Mike,
Tomber sept fois, se relever huit »
qui fait référence à un poème populaire japonais si on en croit Philippe Labro, mais qui à mes yeux est surtout le titre d’un des plus touchants livres que j’ai pu lire, livre éponyme : « Tomber sept fois, se relever huit » de Philippe LABRO.


➳Ma lecture a donc débuté sous les meilleurs auspices.
L’univers de Laura Thalassa, où le fantastique est là par petites touches et est surtout ancré dans la réalité était génial, j’ai trouvé cette idée de téléportation très originale.
Tout ce qui a d’ailleurs eu attrait à la téléportation m’a plus notamment, le don et ses limites mais également les autres sens que cela a développé chez nos téléporteurs.
J’en suis même venue à essayer d’imaginer les limites de ce pouvoir.


➳La construction de l’intrigue tient la route, mais ne présente aucune surprises.
Il faut dire que je me régale dans ces ambiances « théorie du complot », et je trouve dommage que Laura n’ait pas plus creusé du côté de cette agence gouvernementale.
Tout comme d’autres détails, qui sont restés sans réponses : comment fait Ember pour retrouver Adrian, d’où viennent ces traces noires dans son dos, comment l’agence fait elle pour les téléporter à un endroit précis.


Mais, étant donné qu’il s’agit d’une saga, je pense que certaines choses seront certainement expliquées par la suite !! je l’espère du moins.


➳Du côté des personnages, ces derniers sont nombreux, mais on s'attarde surtout sur notre duo : Ember et Caden.
Et, dans les grandes lignes, l’histoire de ce couple fonctionne bien, il est alimenté par une jolie histoire d’amour et des scènes de sexe torrides… qui m’ont donnée sacrément chaud.

Mais je n’ai pas accroché avec le personnage d’Ember, qui m’a agacée.
Vers la moitié du livre environ, les questionnements d’Ember se faisaient beaucoup trop présents et répétitifs.
Et je pense que le style de narration à la première personne du singulier ne lui rend pas justice.


➳Je ne vais pas vous mentir, le récit accumule les poncifs du genre.
La fille nulle qui devient excellente grâce au beau gosse...
Le colombien, donc forcément le méchant de l’histoire et par extension, forcément narcotrafiquant.


➳Toutefois, ce n’est pas ce qui m’a le plus gêné, mais plutôt la fin, qui m’a laissée sur ma faim, j'ai dû faire des recherches sur internet, pour me convaincre que le livre ne pouvait pas s’arrêter ainsi.
A mon sens, il manque un simili épilogue, ou au moins des indices laissant comprendre qu’il y a une suite.

Au niveau notation, je lui mets ✪✪✪, car c’est un livre qui se dévore, mais trop de choses reste en suspens.
Mais maintenant c'est sûr j'ai envie de connaître la suite !


Cela a été très chouette de pouvoir découvrir ce livre, via netgalley et Amazong Crossing, et je les remercie vivement.


Je vous reparlerai de mon expérience avec netgalley dans un prochain article...

Commentaires

Articles les plus consultés